Un extrait du Kaya festival avec Pierre Lassalle

En tant que romancier, j’aimerais vous partager certains sujets majeurs, présents dans les deux premiers tomes de Kaya Dove.
Kaya Dove veut montrer aux gens qu’il faut se battre pour avoir un futur différent! Elle veut arrêter la descente dans l’abîme, pour qu’il y ait au contraire une ascension, une (re)montée de la Terre et de l’humanité ~ qui est en train de se produire ~ avec des gens qui le veulent bien ! (Rires)
Le combat pour le futur est déjà commencé ! Ensuite, c’est à chacun de vouloir en faire partie, ou pas. En général, lorsque l’on énonce ce genre de choses, les egos se disent : « Mais non, il y a déjà assez de guerres dans le monde, on ne va pas encore se battre et tout, et tout ! » Ceci est justement le cri de ralliement des « poules mouillées », évidemment ! (Rires) En vérité, si l’on ne se bat pas, on crève !! C’est, ni plus ni moins, la situation actuelle !
Comme vous le constatez, je ne suis pas du genre 51%… pour faire un petit truc dans le monde, en disant : « Tout le monde est gentil, tout le monde fait des choses bien, je ne suis contre personne, je ne m’oppose à personne… » Non ! Je suis plutôt tranchant et radical, dans le sens d’œuvrer pour le bien, sans tergiverser, ni jouer à l’autruche ! Je préfère regarder les choses bien en face : c’est clair, des gens bossent pour l’ennemi, c’est sûr, il suffit d’ouvrir les yeux, et c’est mieux de se réveiller une bonne fois pour toutes !! Et l’ennemi, ce sont des êtres qui veulent détruire l’humanité, c’est clair et net ! En ce qui me concerne, ce n’est pas ce que je veux pour nous ! (Rires)
Pour ma part, j’essaie de réveiller les êtres humains, m’évertuer à offrir certaines connaissances et outils pratiques pour ouvrir les cœurs, afin que, justement, chacun aille vers le bien, le beau, le vrai… qu’il aille de l’avant, vers l’ascension de la Terre et de l’humanité, pour créer une belle ère du Verseau !
En effet, cela ne va pas se faire tout seul ! Tout le monde se dit que cela va forcément changer, tôt ou tard… Eh bien, non ! Si nous ne faisons rien, il ne se passera rien ! Ou plutôt, ce sera pire qu’avant : ce sera l’effondrement et la disparition de l’humanité !
Bon, c’est bien connu dans le monde entier : les Francophones pratiquent l’angélisme : « Oh, ce n’est pas si grave… ! » Ils veulent juste se cacher derrière une vitrine où tout va (soi-disant) bien… ! Eh bien, non, tout ne va pas bien ! 30 000 espèces vivantes meurent chaque année, à cause de notre mode de vie pourri, alors c’est que cela va très mal ! Cela veut dire qu’il faut changer, et pas juste « un petit peu », non ! Il nous faut transformer complètement notre mode de vie !
C’est un des messages de Kaya Dove : aller vers un mode de vie héroïque et choisir notre camp !
Nous sommes dans une période de choix : soit nous allons de l’avant, vers la Fraternité, l’évolution, l’espérance, le fait de donner pour plus grand que soi… Soit, nous restons dans « l’ancien monde », à prendre, piller, voler, et ne rouler que pour notre pomme, notre nombril : – « Alors moi, j’ai réussi ma p’tite vie, je gagne un peu d’argent, je fais un métier que j’aime bien, et tout… ». – « Ok, mais on n’en a rien à faire, mon pote ! Pendant ce temps-là l’humanité est en train de crever !! Alors si tout va bien pour toi, tant mieux pour ta p’tite pomme, mais tu ne donnes rien !! »
En effet, ne se donner qu’à soi-même, je trouve cela honteux, déplorable, et ce temps-là est révolu, car c’est justement ce qui tue l’humanité : c’est l’in-di-vi-du-alisme ! L’égocentrisme ! « Je suis le centre du monde, vous avez remarqué ?! C’est moi la star, je roule pour moi et les autres je m’en fous ! » C’est fini, car cela tue l’humanité !
Vous pourriez être la personne la plus géniale de la planète, avec la plus grande réussite, vous étant parfaitement révélé, et pour autant, vous pourriez être ~ selon ma terminologie ~ un « porc à deux pattes » … ! Pourquoi ?  Parce qu’en réalité, vous ne roulez que pour vous. Et ce temps est révolu ! Maintenant il faut se tourner vers les autres, et collaborer. Ici réside le message de Kaya Dove 
Cela signifie œuvrer en groupe pour un but qui nous dépasse. Bon, c’est clair, c’est plus difficile que d’être tout seul dans son coin ! On peut parfois se confronter les uns aux autres, on n’est pas toujours tous d’accord, mais c’est normal ! Si nous avons une grande confiance les uns dans les autres, si nous œuvrons vraiment pour plus grand que nous, si nous voulons atteindre ce but quoi qu’il arrive, et si nous sommes tous en accord sur ce point, eh bien nous y arrivons !
Alors, oui, on vit parfois des moments difficiles où l’on a envie d’aller voir ailleurs, mais c’est le jeu ! On se transcende, on démolit des faiblesses, des bouts d’ego, et ça c’est la vraie vie, celle d’un vrai être humain et d’un vrai créateur !
  • Barrueco 2018
  • Kaya Festival 2018
Nous ne sommes pas ici juste pour faire “ce que nous aimons”. Ou alors, c’est une première étape pour certains individus : ils veulent faire quelque chose qu’ils aiment…
Ah oui, parce qu’il existe aussi des gens qui font des choses qu’ils n’aiment même pas, et ils s’y forcent ! A ces gens-là, j’ose dire : « Sortez les grenades et explosez votre « vie merdique » ! Franchement, faire quelque chose que vous n’aimez pas, c’est pitoyable, et vous contribuez à la destruction de l’humanité, alors stop ! »
Le plus bas, c’est au moins de faire quelque chose que vous aimez. D’accord, c’est pour votre pomme, votre ego, et souvent vous vous moquez littéralement des autres, mais bon… c’est la base minimale ! 
Le pire du pire c’est d’être un esclave ! Eh oui, selon moi, ceux qui exécutent un travail qu’ils n’aiment pas, ce sont des esclaves ! Dans toutes les civilisations ils étaient appelés ainsi. Aujourd’hui, on les appelle les travailleurs. Eh bien non ! Pour moi ce n’est pas cela le travail !
La base du travail, c’est de réaliser quelque chose que nous aimons, en accord avec nos facultés, nos capacités, et ce que nous avons choisi. Et quand nous y arrivons, nous sommes contents, car nous commençons à nous révéler, à être nous-mêmes.
Quand vous commencez à faire ce que vous aimez, à travers vos efforts, vos dépassements, ensuite, vous vous dites : « Oui, c’est bien, mais c’est insuffisant ! Tout le monde crève autour, et moi je fais mon p’tit boulot que j’aime bien ! Non, je ne peux pas faire quelque chose juste pour avoir plus de fric, une petite vie meilleure, ou faire plaisir à mon copain, ma petite famille ou mes amis ! Ce n’est pas possible… Mais qui je suis !? Je ne suis que la moitié de moi-même ! » Eh oui, c’est monstrueux, en fait ! Et un jour, on s’en rend compte.
Alors ensuite, on franchit l’autre vraie étape, la dimension que nous appelons « héroïque », où l’on travaille pour plus grand que soi : on œuvre pour bâtir un futur à l’humanité… Parce que pour l’instant, il n’y a pas de futur à l’humanité ! Ou alors, si… mais si je vous décris le futur qui attend l’humanité si personne ne fait rien, vous allez tous fuir ! Et ce n’est pas une blague en plus…
Il faut avoir envie de bâtir le futur… Et pas tout seul dans son coin, mais ensemble ! C’est pour cette raison que notre leitmotiv pour le Kaya Team Universe ® est : « Ensemble, bâtissons le futur ! ».
Alors, c’est vrai, si l’on réfléchit trois secondes, on se dit « Aaaah… c’est beau… ! » Mais il ne faudrait pas que cela reste un rêve dans la tête, en bon « frenchie » qui n’en fait rien ! Rêver c’est bien, agir c’est mieux ! Un rêve c’est juste une image :  si c’est un bon et vrai rêve, il montre ce que vous portez en vous et pourriez réaliser, et ensuite, justement, il faut le réaliser ! Et c’est là que l’on passe du rêve à la réalité, du rêve à l’action, ou de la pensée à la volonté ; et c’est là que l’on se heurte à toutes sortes de difficultés, et aussi à son ego.
Si vous le faites, à chaque fois que vous aurez démoli un bout de votre ego, que vous aurez réalisé quelque chose de bien, wouah ! Là vous allez vous sentir… Mais, « heureux » est un faible mot ! (Rires) « Heureux » s’applique aux gens qui font des choses qu’ils aiment, sans plus. Or, dans ce que je vous décris ici, c’est bien mieux que d’être « heureux » : c’est vraiment la félicité ! Pourquoi ? Parce que vous avez accompli et réussi quelque chose où vous vous êtes transcendé, dépassé, vous avez explosé votre zone de confort, vos limites habituelles et connues, et vous découvrez des nouvelles valeurs, des nouvelles capacités, des nouvelles forces, et alors là vous êtes en vraie joie !!
Tout cet ensemble, ce sont les valeurs de Kaya Dove, car cette héroïne n’est pas une poule mouillée ! (Rires) Et les amis qui l’accompagnent et forment la Kaya Team, apprennent et comprennent plein de choses avec elle. Ils voient en elle un modèle de Bien : cela les booste, les fait se révéler à eux-mêmes, se transcender pour l’humanité. Individuellement, ils n’ont rien à gagner, ils peuvent même mourir dans les missions où ils s’engagent ! Ils vont se faire haïr par des tonnes de gens, combattre des forces ténébreuses mille fois plus fortes qu’eux, mais ils s’en moquent ! Ils veulent agir pour le Bien de l’humanité, ils veulent bâtir ce futur de Bien ! Et ils sont prêts à tout pour ce but. Ils sont donc un peu des exemples, qui agissent des choses que nous pourrions très bien agir aussi… à notre manière bien sûr.
Et c’est pour cette raison que Céline, Lucie & moi avons créé le Kaya Team Universe ®, car justement, c’est de cette façon que nous agissons, et nous voulons donner envie aux gens de se rassembler pour agir le Bien ensemble, pour bâtir le futur ensemble… un futur meilleur bien entendu, et non pas un « futur de crotte » (excusez l’expression) comme la société nous le montre !
Bienvenue dans l’univers du Kaya Team Universe !

Un aperçu du festival en vidéo

Le conférencier

Par Pierre Lassalle, conférencier, auteur international et créateur de stages.
Découvrir son éditeur Terre de Lumière.
  • Image de la vidéo

La recette du cake à la valeur

septembre 26th, 2019|0 Comments

Madame Har, Monsieur Mo et Madame Nie vous proposent aujourd’hui sur le plateau de « Top valeur » une recette absolument inédite pour contrer les salades de l’égo ! Oui, c’est possible ! LA [...]