Côtoyer des personnes « vaxxo »… ou pas, suite

Pour la fête de Pâques, nous avions publié un premier article sur la question de côtoyer des personnes “vaxxinées” ou pas, selon les recherches scientifiques actuelles. Cet article très complet explique beaucoup de choses, de manière simple, à tout individu cherchant à y voir clair au sujet des conséquences de la “vaccinothérapie” de folie faisant rage en France et ailleurs, depuis environ un an et demi.
Depuis, toujours plus de scientifiques entreprennent des recherches sur ce sujet délicat !
Les personnes non injectées courent-elles un danger, voire un grave danger, en côtoyant des personnes “vaxxées” ?
Avec ce second article, qui se base sur des recherches scientifiques dont les résultats sont arrivés en mai 2022, nous verrons que la question ne se pose plus du tout, puisque le fabricant Pfizer lui-même reconnait que les gens “vaxxés” avec son produit projettent des “saletés” mettant en danger leur entourage. Oups !
« Dans leur dernière note d’information, les America’s Frontline Doctors (AFLDS) ont mis en garde contre la capacité des protéines de pointe (spike) issues des vaccins expérimentaux de thérapie génique COVID-19 à :
1) traverser la “barrière hémato-encéphalique” en provoquant des dommages neurologiques (au cerveau),
2) être “excrétées” par les vaccinés, provoquant des maladies chez les enfants et les adultes non vaccinés,
3) provoquer des saignements vaginaux irréguliers chez les femmes. »
Toujours en provenance de l’AFLDS : « …étant donné que ces vaccins expérimentaux (à ARN messager) produisent plusieurs trillions de protéines de pointe chez leurs destinataires, ces individus vaccinés “peuvent excréter certaines de ces particules (de protéines de pointe) à des contacts proches”, provoquant ainsi la maladie chez eux. »
Et cela, selon l’AFLDS, peut être dangereux. Comme le poursuit la note d’information, « les protéines de pointe sont pathogènes (“causent des maladies”) tout comme le virus lui-même ». En outre, ces « protéines de pointe se lient plus étroitement que le virus entièrement intact » et, par conséquent, des cas dans le monde entier de « péricardite, zona, pneumonie, caillots sanguins dans les extrémités et le cerveau, paralysie de Bell, saignements vaginaux et fausses couches, ont été signalés chez des personnes (non vaccinées) se trouvant à proximité de personnes vaccinées ». Cette excrétion « semble également être à l’origine d’une grande variété de maladies auto-immunes (où le corps attaque ses propres tissus) chez certaines personnes ». En outre, d’autres dangers plus graves sont possibles, même pour les personnes non vaccinées, du fait que ces « protéines de pointe peuvent traverser la barrière hémato-encéphalique, contrairement aux vaccins traditionnels. »
« Cette excrétion (des personnes vaccinées vers les individus non-vaccinés) rend les enfants vulnérables s’ils se trouvent à proximité de parents et d’enseignants qui ont reçu ces vaccins expérimentaux. Bien que la menace que représente le COVID-19 pour les jeunes soit à juste titre décrite comme “non pertinente” , avec notamment un taux de survie de 99,997% pour les moins de 20 ans, l’AFLDS craint que certains enfants ne deviennent symptomatiques (malades) en raison de cette proximité avec les vaccinés. Il existe alors un risque que les “bureaucrates de la santé publique” utilisent ces cas pour “spéculer” que la maladie d’un enfant est liée à une “variante” du SRAS-CoV-2, alors qu’elle résulte d’un contact avec des adultes vaccinés. »
Récemment, Pfizer a avoué :  « Pfizer confirme que les personnes vaccinées contre le COVID-19 peuvent transmettre des protéines de pointe (spike) et nuire aux personnes non vaccinées. »
D’ailleurs, un document confidentiel de Pfizer l’avait déjà mentionné : « un document confidentiel de Pfizer avait déjà confirmé que l’exposition aux ARNm injectés était parfaitement possible par contact cutané et en respirant le même air qu’une personne ayant reçu le vaccin Covid-19. »
« Cela signifie que l’excrétion du vaccin Covid-19 est parfaitement possible si l’on tient compte d’une étude réalisée pour le compte de Pfizer au Japon. »
« En termes simples, Pfizer admet dans ce document qu’il est possible d’exposer un autre être humain au vaccin Covid à ARNm simplement en respirant le même air ou en touchant la peau de la personne qui a été vaccinée. »
« Le Dr Philippe van Welbergen a démontré que le graphène injecté aux personnes (vaccinées) s’organise et se développe en fibres et structures plus grandes, acquiert des propriétés magnétiques ou une charge électrique, et les fibres montrent des indications de structures plus complexes avec des stries. Il a également démontré que des “éclats” de graphène sont transmis des personnes “vaccinées” aux individus non vaccinées, détruisant leurs globules rouges et provoquant des caillots sanguins chez les personnes non vaccinées. »
Nous arrêterons-là pour cette fois… Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger le document D4 qui fait le point sur les faux-vaccins à ARN messager (âmes sensibles s’abstenir !) …
Nous connaissons des femmes non vaccinées, ayant un enfant également non vacciné, mais qui l’envoient régulièrement vers leur ex-mari qui, lui, est vacciné sous le faux “prétexte de ne pas vouloir empêcher l’enfant de voir son père” : stop ! Il s’agit ici d’une irresponsabilité mettant en danger la vie de leur enfant ! C’est cruel et barbare !
Il est temps d’atterrir ! Le monde a changé : il ne fallait pas nous laisser faire ! Désormais, il faut faire avec ce monde que nous avons contribué à générer (vive la matrice ! qu’ils criaient, mais au bout d’un certain temps : la matrice ça m’attriste !) … et que certains continuent d’entretenir ! Si vous voulez vraiment que cela s’arrête, alors il faut changer d’état d’esprit et de mode de vie : le Christ qui effectue actuellement sa Parousie l’avait prédit il y a deux mille ans, annonçant qu’il y aurait une séparation, une division au sein des êtres humains, et que certains deviendraient des “brebis” (ou des agneaux) à son service ou dans le sens de l’évolution spirituelle, et, hélas, une grande majorité des “boucs”, c’est-à-dire des êtres mauvais, antichristiques, qui refusent d’évoluer et de penser par eux-mêmes.
A ce jour, nous y sommes !
C’est la leçon à tirer pour avoir fait confiance à des médecins et des scientifiques qui travaillent pour des démons, auxquels s’ajoutent des politiciens et des journalistes.
Beaucoup trop de gens se sont comportés comme des ignorants et des naïfs, refusant de penser par eux-mêmes : maintenant, ces gens le paient cher, car ils ont rejeté leur humanité et font partie des “boucs”, appelés également “transhumains” !
Lâchez les personnes vaccinées, car elles ne font plus partie de votre famille… sinon, elles vous tueront ! Réfléchissez-y !
Nous ne pouvons plus vivre comme avant : organisons-nous, entraidons-nous entre personnes non vaccinées. Faisons-le dans la paix, après un travail intérieur en profondeur, car nous ne pouvons pas être “clean” avec tout ce qui vient de se passer.
Ensemble, bâtissons le futur !
P.S. : N’envoyez pas ce type d’articles à des scientifiques, puisque les informations viennent d’eux. Quant aux autres scientifiques, les transhumanistes, ce n’est pas nécessaire non plus puisqu’ils sont les ennemis du genre humain. Merci de votre compréhension.

Auteur

Par Pierre Lassalle, conférencier, auteur international et créateur de stages.

Découvrir son éditeur Terre de Lumière.

La division : point de vue spirituel

juin 28th, 2022|Commentaires fermés sur La division : point de vue spirituel

 L’épreuve de la division : un point de vue spirituel (pour adultes uniquement) Avertissement : en ajoutant au titre d’un article la mention (pour adultes uniquement), nous signifions que la teneur de l’article est réservée [...]

Tatouage & Toi

juin 6th, 2022|0 Commentaire

 T’es t’y « tattoo », toi ? Depuis un bon nombre d’années maintenant, nous sommes bien obligés de constater (avec horreur ?) que les jeunes sont très doués pour l’autodestruction ! Nous ne parlerons pas ici [...]

Côtoyer des vaxxos… ou pas 2

juin 2nd, 2022|1 Commentaire

 Côtoyer des personnes « vaxxo »… ou pas, suite Pour la fête de Pâques, nous avions publié un premier article sur la question de côtoyer des personnes "vaxxinées" ou pas, selon les recherches scientifiques [...]

Côtoyer des vaxxos… ou pas

avril 18th, 2022|6 Commentaires

 Côtoyer des personnes « vaxxo »… ou pas Nous souhaitons, au travers de cet article, réaliser une mise au point sur ce que nous connaissons et pensons, concernant les changements irréversibles qui se sont [...]

Petit bilan entre amis 2

janvier 19th, 2022|6 Commentaires

 Petit bilan entre amis... la suite A Noël, nous avions annoncé, dans notre article sur l’année 2022, que celle-ci, à cause de ses trois "2", serait une période davantage marquée par la division que [...]